MOOC

MOOC eurafricain

Beaucoup de jeunes Africains sont aujourd’hui connectés et souhaitent travailler avec l’outil numérique. Grâce aux formations en ligne ouvertes à tous, les MOOC, de nombreux internautes peuvent désormais s’instruire et apprendre les techniques nécessaires à la pratique d’un métier. Les participants aux cours, souvent nombreux (dans le monde anglophone, il peut arriver que plus de 100 000 personnes soient réunies pour un cours), sont dispersés géographiquement et communiquent uniquement par Internet. Afrique Innovations a pour but de former les étudiants africains au journalisme numérique et à la programmation. Lancé début 2015, le projet veut « former les futurs leaders d’opinion » avec des événements, des ateliers et, à partir du lundi 20 juillet, un MOOC gratuit qui sera animé pendant douze semaines par des journalistes et quelques développeurs. Le projet souhaite donner aux journalistes africains en formation la technique nécessaire pour produire et diffuser de l’information ; depuis le 20 juillet, plus de 2 000 personnes ont choisi de suivre les cours en ligne.

Je félicite cette initiative numérique qui permet à un maximum d’étudiants ou de professionnels d’apprendre ou de se perfectionner dans la pratique du journalisme et de la programmation. Il est indispensable de promouvoir ces initiatives qui permettent à beaucoup de s’instruire et d’obtenir les outils nécessaires à la pratique d’un métier. Eurafrique encourage le partage des techniques. À l’heure où beaucoup d’Eurafricains ont accès à Internet mais ne peuvent (pour des raisons géographiques, financières, médicales…) poursuivre une formation traditionnelle, saluons ce précieux outil et encourageons son développement.